Avis de la condamnation d’officiers de la France Libre

Avis de la condamnation d’officiers de la France Libre

Avis de la condamnation d’officiers de la France Libre

[rad_page_section id=’rpsRCXK8TSJKJ8Y7R991GNYSWHT03U6AVLX’ first=’true’ last=’true’ section_name=’Section’ v_padding_top=’0′ v_padding_bottom=’0′ classes= » visibility=’None’ layout=’Contained’ background_opts= » background_color= » bg_opacity=’100′ background_image= » background_position= » background_cover= » background_repeat= » background_attachment= » background_gradient_dir= » start_gr= » end_gr= » video_url= » video_pos=’middle-pos’ video_fallback= » ov_use=’no’ ov_opacity=’60’ ov_background_color= » ov_background_image= » ov_background_position= » ov_background_cover= » ov_background_repeat= » ov_background_attachment= » ov_use_gradient_dir=’no’ ov_background_gradient_dir= » ov_start_gr= » ov_end_gr= » border_top_width=’0′ border_top_color= » border_top_type= » border_top_opacity= » border_bottom_width=’0′ border_bottom_color= » border_bottom_type= » border_bottom_opacity= » ][rad_page_container id=’rpcD8C7S6U2KGCPMKLHWE9SNFRPOMEU22SA’ layout=’full’ first=’true’ last=’true’ top=’true’ classes= » visibility=’None’ float=’left’ background_opts= » background_color= » background_opacity= » background_image= » background_position= » background_cover= » background_repeat= » background_attachment= » background_gradient_dir= » start_gr= » end_gr= » border_top_width=’0′ border_top_color= » border_top_type= » border_bottom_width=’0′ border_bottom_color= » border_bottom_type= » use_margin=’no’ margin_top=’50’ margin_bottom=’50’ ][rad_page_widget id=’rpwBBGR76IQGUP10UPNC41X969NU8QNMISA’ type=’rad_text_widget’ layout=’full’ last=’true’ col_style=’none’ top_image= » image_resize=’default’ height=’300′ auto_width=’yes’ width=’400′ text_title=’ ‘ text_subtitle=’ ‘ rich_key=’text_data’ col_link=’none’ custom_link= » video_link= » image_link= » button_label=’ ‘ visibility=’none’ delay= » icon= » icon_hidden= » icon_margin=’0′ box_hover_color= » title_color= » subtitle_color= » text_color= » link_color= » title_size= » title_w= » subtitle_size= » subtitle_w= » text_size= » tt_margin= » st_margin= » tet_margin= » ]

Confidentiel 23.12.41 Personnel des officiers
 
Minute
Note pour l’État-Major de l’armée Direction du personnel militaire (Infanterie)
 
Référence: note n° 59 333 API/1 du 22 décembre 1941.
 
En réponse à la note envisagée, la Direction de la Justice militaire et la gendarmerie a l’honneur de faire connaître à l’État-Major de l’Armée que les officiers ci-après désignés :
 
Magrin-Vernerey, Charles-Raoul, Lieutenant-colonel
• Cazaud, Alfred, Chef de bataillon
Kœnig, Marie-Joseph-Pierre-François, Capitaine
Paris de Bollardière, Jacques-Marie-Roch-André, Capitaine
• Puchois, Maxime-Jean, Capitaine
Amilakvari, Dimitri, Capitaine
• Kovaloff, Nicolas, Capitaine
• Audier, Fernand-Joseph, Capitaine
• Arnault, Paul-Jean-Louis-Joseph, Lieutenant
• de Hautecloque, Pierre-François-Marie (1), Lieutenant
• Kramer, Jacob, Lieutenant
• Morel, René-André-Achille, Lieutenant
Saint-Hillier, Bernard-André, Édouard, Lieutenant
• Vazaroff, Boris, Lieutenant tous de la 13ème demi-brigade de marche de la Légion étrangère, ont tous été condamnés par contumace le 3 décembre 1941, par le tribunal militaire permanent d’Oran, à la peine de mort, à la dégradation militaire et à la confiscation des biens, pour désertion à l’étranger en temps de guerre et trahison.
• Desrobert-Philippe, Lieutenant du même corps, a été acquitté par le même tribunal militaire à la même date de l’accusation dirigée contre lui de trahison et désertion à l’étranger en temps de guerre.
• Chabert, Antoine-Marie-Alexis, Lieutenant
• Bolifraud, François-Marie-Louis, Sous-lieutenant
• Dureau, Pierre-Marie, Sous-lieutenant tous trois du 6ème RCA, ont tous été condamnés par défaut le 25 novembre 1941 par le tribunal militaire permanent de la 14ème Division militaire à la peine de cinq ans d’emprisonnement, à la destitution et à la confiscation de leurs biens, pour désertion à l’étranger en temps de guerre.
• Puech-Samson, Pierre-Gustave-Robert, Lieutenant du 1er Régiment de Tirailleurs algériens, a été condamné contradictoirement le 9 septembre 1941 par le tribunal militaire permanent d’Alger, à la peine de cinq ans d’emprisonnement pour actes de nature à nuire à la défense nationale.
• Quant au Chef de bataillon Renouard, Louis-Noël-Auguste, du 248ème RI, par devant le tribunal militaire permanent de la 16ème Division militaire pour trahison, aucune décision judiciaire n’est intervenue à ce jour dans son cas.
 
Signé Chasserat
 
 
(1) Il faut lire Pierre de Hauteclocque (1910-2004), compagnon de la Libération, engagé dans les FFL sous le nom de « Rennepont ».
 
 
Source : Bernard Saint-Hillier, Les Premiers soldats du général de Gaulle: les origines de la 1ère Division française libre, Éditions Bruyère, 2000, p. 200.

[/rad_page_widget][/rad_page_container][/rad_page_section]