Juillet 1940

1er juillet
Le capitaine André Dewavrin (Passy) est nommé chef des services secrets (2e et 3e Bureaux) de la France Libre.
8 juillet
De Gaulle condamne la «canonnade fratricide» de Mers el-Kebir (3 juillet).
9 juillet
Sur proposition de l'amiral Muselier, la croix de Lorraine devient le signe de ralliement de l'ensemble des FFL, chaque arme l'utilisant dans son insigne.
14 juillet
De Gaulle passe en revue à Londres un détachement des Forces françaises libres.
17 juillet
Jacques Mansion, premier envoyé de la France Libre en France occupée.
21 juillet
Le commandant Lorotte met sur pied en Egypte le premier bataillon français libre (1er BIM), avec des éléments venus de Chypre et du Liban. Le capitaine Roques prend part au premier bombardement de la RAF sur la Ruhr.
22 juillet
Le gouverneur Henri Sautot rallie les Nouvelles-HĂ©brides Ă  la France Libre.
23 juillet
De Gaulle salue l'exploit des aviateurs français libres qui ont pris part à un bombardement du territoire allemand.
24 juillet
De Gaulle installe le QG de la France Libre au 4, Carlton Gardens, Ă  Londres.
25 juillet
Premières interventions des bombardiers français libres en Ethiopie et en Erythrée.
29 juillet
Le colonel Magrin-Vernerey (Monclar) et la 13e demi-brigade de Légion étrangère rallient la France Libre. A la fin du mois, les effectifs totaux de la France Libre s'élèvent à 7.000 hommes (dont une majorité de marins).