DĂ©cembre 1942

1er décembre
De Gaulle nomme le général d'aviation François d'Astier de La Vigerie commandant en chef des FFL.
14 décembre
De Gaulle signe avec Eden, chef du Foreign Office, un accord plaçant Madagascar, libérée de l'administration vichyste, sous l'autorité de la France Combattante; le général Legentilhomme est nommé haut-commissaire pour l'océan Indien. Première mission du sous-marin Casabianca pour déposer en Corse des agents et des armes.
16 décembre
La colonne Leclerc (4.600 hommes), appuyée par le groupe Bretagne, entreprend la conquête du Fezzan.
20 décembre
Le général d'Astier de La Vigerie arrive à Alger, chargé par de Gaulle d'étudier la situation (il repart pour Londres le 24).
24 décembre
Assassinat de l'amiral Darlan par un jeune résistant algérois, «instrument des colères exaspérées qui mettaient autour de lui les âmes en ébullition» (Mémoires de guerre). A Rennes, exécution de 47 otages.
25 décembre
De Gaulle propose à Giraud de le rencontrer en territoire français.
26 décembre
La 1re division d'avisos FNFL est rattachée au 1er groupe d'escorte britannique de la Méditerranée, qui assure la protection des convois de ravitaillement de la VIIIe armée. Débuts du maquis des Glières (Haute-Savoie).
27 décembre
Le «Conseil impérial» (composé de proconsuls vichystes) nomme Giraud «commandant en chef civil et militaire» en AFN.
28 décembre
La Côte française des Somalis (Djibouti) rallie la France Libre.
En décembre
Apparition des premiers maquis de l'Ain; création du NAP-Fer par Frenay et Bourdet (dont l'homme fort sera bientôt René Hardy); mise sur pied des Corps francs d'Afrique par le général de Monsabert.
L'année 1942 a été particulièrement meurtrière pour les FNFL : 548 tués, dont 393 marins de guerre et 155 marins marchands.