Juillet 1942

1er juillet
Création d'un Comité des experts pour organiser l'administration de la France libérée.
3 juillet
A propos des récents succès de l'Axe en Egypte, sur le front russe et dans le Pacifique, de Gaulle déclare: «C'est beaucoup, à la guerre, d'avoir gagné les premières batailles. Mais la dernière décide de tout».
5 juillet
Au retour de Mourmasnk, le convoi escorté par la Roselys perd 6 bâtiments dans un champ de mines ;la corvette FNFL récupère 179 naufragés (son commandant, le lieutenant de vaisseau Bergeret sera le premier officier français à se voir décerner la croix de la Legion of Merit des Etats-Unis).
9 juillet
Les Etats-Unis reconnaissent le CNF comme «symbole de la résistance française à l'Axe».
11 juillet
Le contre-torpilleur Léopard coule l'U-136 au large de Madère.
13 juillet
Le CNF décide que la France Libre sera désormais connue sous le nom de «France Combattante» ; la nouvelle entité comprendra désormais la France Libre proprement dite et la «France captive», où la Résistance intérieure lutte contre l'occupant - mais les engagements dans les Forces françaises libres continuent (jusqu'au 31 juillet 1943). Le Chasseur 8 disparaît en Manche.
24 juillet
André Philip arrive à Londres.
27 juillet
André Philip et Jacques Soustelle nommés respectivement commissaires à l'Intérieur et à l'Information du CNF. Mort au combat en Egypte de l'aspirant SAS André Zirnheld, auteur d'une célèbre Prière, au cours d'un raid où 34 avions de combats ennemis on été détruits.