Novembre 1942

6 novembre
Capitulation des forces vichystes de Madagascar.
8 novembre
Débarquement anglo-américain en Afrique du Nord (opération Torch). La France Combattante a été tenue à l'écart, mais de Gaulle demande aux troupes françaises d'AFN de ne pas s'opposer aux troupes alliées. L'amiral Darlan prend le pouvoir à Alger au nom du Maréchal et avec l'appui de Roosevelt.
11 novembre
Les Allemands envahissent la zone Sud. Les premiers éléments du groupe Normandie, basé à Rayak (Syrie), rejoignent le front russe. De Gaulle à l'Albert Hall de Londres : «Le recul perpétuel a fait place à l'offensive. (...) Aujourd'hui, la France se recueille dans une seule espérance et dans une seule volonté.». Le général Charles Delestraint prend le commandement effectif de l'Armée secrète.
12 novembre
Le général de Lattre de Tassigny emprisonné à Montpellier.
14 novembre
De Gaulle ordonne à Leclerc de préparer l'offensive contre le Fezzan, en liaison avec les troupes anglaises et américaines.
16 novembre
De Gaulle condamne les accords conclus entre les Anglo-Saxons et les délégués de Vichy en AFN. L'amiral Platon, envoyé par Laval, arrive à Tunis pour organiser la défense de la Régence contre les Alliés.
26 novembre
La flotte française de Toulon se saborde : plus de la moitié de la marine française disparaît. Première réunion du Comité de coordination des mouvements de résistance à Lyon.
27 novembre
Deux bataillons rallient la France Libre Ă  Djibouti (futurs BM21 et BM24).
28 novembre
Le contre-torpilleur Léopard (capitaine de frégate Richard-Evenou) rallie la Réunion à la France Libre. A Paris, Rémy rencontre Fernand Grenier, chargé de préparer le ralliement du parti communiste à la France Libre.
30 novembre
Les deux BFL quittent El Alamein pour s'installer à Gambut (près de Tobrouk).