Dictionnaire de la France Libre (livre)

Dictionnaire de la France Libre (livre)

Dictionnaire de la France Libre (livre)

[rad_page_section id=’rpsWA0RWWAQ4W3L49YA59CLL80E6DK80GU4′ first=’true’ last=’true’ section_name=’Section’ v_padding_top=’0′ v_padding_bottom=’0′ classes= » visibility=’None’ layout=’Contained’ background_opts= » background_color= » bg_opacity=’100′ background_image= » background_position= » background_cover= » background_repeat= » background_attachment= » background_gradient_dir= » start_gr= » end_gr= » video_url= » video_pos=’middle-pos’ video_fallback= » ov_use=’no’ ov_opacity=’60’ ov_background_color= » ov_background_image= » ov_background_position= » ov_background_cover= » ov_background_repeat= » ov_background_attachment= » ov_use_gradient_dir=’no’ ov_background_gradient_dir= » ov_start_gr= » ov_end_gr= » border_top_width=’0′ border_top_color= » border_top_type= » border_top_opacity= » border_bottom_width=’0′ border_bottom_color= » border_bottom_type= » border_bottom_opacity= » ][rad_page_container id=’rpcI9S33YAIFV44AFAW7RX25G54BHP4WKY6′ layout=’full’ first=’true’ last=’true’ top=’true’ classes= » visibility=’None’ float=’left’ background_opts= » background_color= » background_opacity= » background_image= » background_position= » background_cover= » background_repeat= » background_attachment= » background_gradient_dir= » start_gr= » end_gr= » border_top_width=’0′ border_top_color= » border_top_type= » border_bottom_width=’0′ border_bottom_color= » border_bottom_type= » use_margin=’no’ margin_top=’50’ margin_bottom=’50’ ][rad_page_widget id=’rpwMEI2MRVJJ6E1XRNHJHJ1V4KUIFF96TRG’ type=’rad_text_widget’ layout=’full’ last=’true’ col_style=’none’ top_image= » image_resize=’default’ height=’300′ auto_width=’yes’ width=’400′ text_title=’ ‘ text_subtitle=’ ‘ rich_key=’text_data’ col_link=’none’ custom_link= » video_link= » image_link= » button_label=’ ‘ visibility=’none’ delay= » icon= » icon_hidden= » icon_margin=’0′ box_hover_color= » title_color= » subtitle_color= » text_color= » link_color= » title_size= » title_w= » subtitle_size= » subtitle_w= » text_size= » tt_margin= » st_margin= » tet_margin= » ]

 
 
 
dictionnaire-france-libre
Après deux dictionnaires consacrés l’un à la Résistance – aventure collective par excellence – et l’autre à Charles de Gaulle – aventure essentiellement individuelle -, la collection « Bouquins » publie, soixante-dix ans après l’appel du 18 Juin, un Dictionnaire de la France Libre retraçant « une histoire collective faite, comme la Résistance intérieure, de la conjonction de destins assumés et nourrie d’initiatives individuelles », selon la formule de Jean-Louis Crémieux-Brilhac.
La France Libre – prolongée par la France Combattante et le CFLN-GPRF – est d’abord l’épopée de ces « hommes partis de rien » (René Cassin) et venant de partout pour répondre à l’appel du général de Gaulle, animés à la fois par le refus de la défaite et la volonté de combattre l’occupant : « Leur décision est individuelle, écrit Max Gallo dans sa préface. Leur refus absolu est enraciné dans un attachement viscéral à la patrie. Ce n’est point une question d’opinion, de confession, de situation sociale : c’est le patriotisme qui les emporte. Ils ne peuvent pas se soumettre. Ils n’admettent pas l’abaissement de la France. »
Il n’est pas un aspect de la vie nationale qui ait échappé à la France Libre, de la mise sur pied d’une armée réunifiée à la gestion des territoires coloniaux, en passant par l’animation de la vie culturelle, l’encouragement à la recherche scientifique et la préparation des réformes économiques, sociales et politiques de la Libération.
Malgré l’extrême modestie de ses moyens initiaux, la France Libre est peu à peu parvenue à incarner la France.
Cet ouvrage a été réalisé sous la direction de Georges Caïtucoli, vice-président de la Fondation de la France Libre, et de deux spécialistes de l’histoire de la France Libre : François Broche, directeur d’Espoir, revue de la Fondation Charles de Gaulle, et Jean-François Muracciole, professeur d’histoire contemporaine à l’université Paul-Valéry de Montpellier, avec le concours de Jean-Louis Crémieux-Brilhac et de cent trente-cinq historiens de neuf nationalités.
 
Cet ouvrage a été publié sous l’égide de la Fondation de la France Libre, avec le généreux concours de : l’Union des blessés de la face et de la tête (UBFT), Fondation « Les Gueules cassées » ; la Fondation Bettencour-Schueller ; la Fédération nationale André-Maginot des anciens combattants et victimes de guerre ; la Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives du ministère de la Défense (DMPA).

Caractéristiques : Parution : 3 juin 2010 Format : 132 x 198 mm, 1602 pages, 35 € ISBN : 978-2-221-11202-1

 
 
 
Consulter le plan de l’ouvrage pdf.

[/rad_page_widget][/rad_page_container][/rad_page_section]