Le musée de la Deuxième Guerre mondiale

En mai-juin 1940, la France subissait un des plus graves revers de son histoire. Commençait alors une période tragique pendant laquelle, écrasée, elle parut sur le point de disparaître en tant qu’Etat libre et indépendant.

 

Pourtant l’espoir n’avait pas quitté tous les cœurs. A Londres autour du général de Gaulle avec les Forces Françaises Libres, puis en France même avec la Résistance intérieure, des Français ont lutté pour que leur pays retrouve la liberté. Réunis ensuite, à partir de 1943, dans la France Combattante, ils ont participé à la vaste et puissante coalition qui a combattu les forces de l’Axe et les a finalement vaincues.

 

S’il existe en France des musées souvent importants dédiés à des épisodes ou à des acteurs de la Seconde Guerre Mondiale, aucun n’avait vocation à faire revivre et faire comprendre aux générations futures, l’histoire du plus grand conflit que le monde ait connu. Aucun non plus ne retraçait le combat mené par les volontaires de la France Libre auprès des Britanniques d’abord, puis de tous les alliés ensuite, et celui de ceux qui rejoignirent le combat, à partir de l’Afrique du Nord, pour former la France Combattante, regroupant toutes les composantes des Forces Françaises avec ou sans uniforme.

"Get the Flash Player" "to see this gallery."

Le 16 janvier 1996, monsieur Jacques Chirac, président de la République, décidait de créer en l’Hôtel National des Invalides, au sein du musée de l’Armée – dans le cadre de sa rénovation – un espace spécifiquement consacré au général de Gaulle, à la Seconde Guerre mondiale, à la France Libre et à la France Combattante.

 

Cette décision prenait acte du souhait exprimé par l’association des Français Libres, en la personne de leur président, le général d’armée Jean Simon, et de leur vice-président, Georges Antoine Caïtucoli, d’interrompre l’activité de leur association, le 18 juin 2000, afin « de ne pas donner d’eux une image dégradée par les outrages du temps », et accédait ainsi à la demande de créer à cette occasion un lieu perpétuant le souvenir de leur épopée.

 

Monsieur Georges Caïtucoli se vit confier par la personne du président de la République la réalisation de ce projet en liaison avec le musée de l’Armée, et fut nommé, à ce titre, chargé de mission auprès du Ministre de la Défense.

 

Les travaux commencés le 30 décembre 1998, après des études historiques et architecturales, qui débutèrent dès le printemps 1997, trouveront leur aboutissement lors de l’inauguration de cette réalisation par le président de la République, le 18 juin 2000.

 

Une architecture et une muséographie modernes assurent une grande lisibilité des collections. L’emploi des moyens multimédias les plus avancés soutient la volonté de présenter et de faire comprendre aux jeunes générations un conflit – la Seconde Guerre Mondiale – et une histoire – celle des Français qui prirent, à cette époque, les armes pour la liberté et la démocratie.

 

Ainsi, ceux qui répondirent à l’Appel du général de Gaulle lancé sur les ondes de la BBC, il y a soixante ans, pour se battre à ses côtés, sur terre, sur mer, dans les airs, dans la clandestinité et ceux qui rejoignirent ensuite le combat en Afrique du Nord pour participer, avec les alliés, à toutes les batailles jusqu’à la victoire, trouveront un lieu où sera expliqué aux plus jeunes, documents et témoignages à l’appui, leur désarroi face à la chute, la difficulté de leur choix, leur vie et leurs combats durant cette sombre période.

 

Revenir vers Nos réalisations