Français Libre

L'expression « Français Libre » (en anglais, Free French) désigne les hommes et les femmes de toutes les nationalités qui ont répondu à l'appel du 18 juin 1940 du général de Gaulle et se sont engagés dans la France Libre.

Ils ont servi dans les forces terrestres - essentiellement la 1re DFL et la colonne Leclerc - des Forces françaises libres (FFL), les Forces aériennes françaises libres (FAFL), les Forces navales françaises (FNFL), les services secrets du BCRA, dont les réseaux étaient implantés en France, les organismes civils et les comités de soutien qui se sont développés à travers le monde, et singulièrement sur le continent américain.

Sont officiellement considérés comme « Français libres » :

• les militaires ayant fait partie des Forces Françaises Libres (FFL) entre le 18 juin 1940 et le 31 juillet 1943 ;

• les agents P1 et P2 ayant appartenu avant le 31 juillet 1943 à des réseaux affiliés au Comité national français (CNF) ;

• les évadés de France qui ont rejoint une unité ex-FFL, même après le 31 juillet 1943 pour des cas de force majeure tels que l'incarcération consécutive à leur évasion ;

• les personnes qui ont été blessées ou ont trouvé la mort, avant le 31 juillet 1943, en tentant de rejoindre les FFL ;

• les personnes qui ont rejoint les FFL avant le 31 juillet 1943, mais sans avoir régularisé leur engagement.

Le 1er août 1943, les Forces françaises libres (FFL) fusionnent avec l'Armée d'Afrique, formant l'armée française de la Libération. Néanmoins, les FFL sont autorisés par décret du 22 octobre 1943 à conserver leurs insignes.

Les Français libres font partie de la Résistance française, de même que les résistants de l'intérieur. La plus grande part des compagnons de la Libération sont Français Libres. Ces derniers sont également titulaires de la médaille de la Résistance.

Par ailleurs, une médaille commémorative des services volontaires dans la France Libre a été décernée, après guerre, à toutes les personnes reconnues comme « Français libre » pour avoir souscrit un engagement dans les FFL entre le 18 juin 1940 et le 31 juillet 1943, ou pour avoir servi dans des territoires ayant rallié la cause des FFL entre ces deux dates.