Voix et relais de la France Libre: les Comités de la France Libre à l'étranger

Rallier l'opinion publique, française et internationale, à la légitimité du combat de la France Libre, telle est la mission assignée à ces inlassables propagateurs du message du 18 juin : des « Français parlent aux Français », l'émission-phare de la France Libre sur les ondes de la BBC à la soixantaine de Comités de la France Libre à travers le monde.

56 comités répartis sur cinq continents, réunissant 334 comités locaux soutiennent l'effort du général de Gaulle.

Ces groupes réunissent les Français résidant à l'extérieur et leurs amis étrangers indignés par la politique menée par Vichy. Partout ils luttent contre l'action des Ambassadeurs de l'Etat Français, fournissent une aide logistique aux émissaires du général de Gaulle, recueillent des fonds et organisent le départ des volontaires pour Londres.

Le 19 juin 1940, depuis Londres, le général de Gaulle adresse à toutes les communautés françaises à l'étranger, le télégramme suivant : « Je vous invite à désigner un représentant qui sera directement en rapport avec moi. Télégraphiez-moi nom et qualité de ce représentant. Sympathie ».

Le 22 juin auront déjà répondu : De Benoist d'Egypte, Gueritte et Senet de Londres, Eugène Houdry des Etats-Unis, Georges Pinson du Mexique, Piraud du Chili, Prévosteau de Colombie, Guérin d'Argentine, Seidner du Vénézuela, Bertin du Brésil etc.

Par des conférences, des émissions radiophoniques, des expositions, par films, affiches, revues, journaux, ils effectuent un travail inlassable auprès des opinions publiques. Une Université Française Libre sera ouverte à New York en février 1942.

< Consulter Les « Français parlent aux Français » : la BBC

< Historique de la France Libre


Accéder à la galerie de photos