Emile « François » Fayolle (1916-1942)

Emile « François » Fayolle (1916-1942)

Emile « François » Fayolle (1916-1942)

Chef d’escadrille au groupe Ile-de-France

fayolle_francois
Né en 1916, petit-fils d’un maréchal de la Grande Guerre, sous-officier de l’armée de l’Air, il se trouve à Oran au moment de l’armistice.

Rallié à la France Libre, il rejoint d’abord Gibraltar (30 juin 1940), puis gagne l’Angleterre à bord du chalutier Président-Houduce (13 juillet).

Engagé dans les FFL, il suit un stage dans la RAF, avant d’être affecté au Squadron 85, puis au Squadron 145, au Squadron 249, enfin au Squadron 242, spécialisé dans les missions d’attaque de la navigation ennemie ou d’objectifs au sol.

Il remporte sa première victoire le 11 mai 1941, lors d’un bombardement de nuit sur Londres.

Après quelques semaines passées au Squadron 611, il devient adjoint au chef de l’escadrille « Versailles » du groupe Ile-de-France.

Nommé chef de l’escadrille « Versailles » au groupe Ile-de-France (10 avril 1942), capitaine (1er mai), il abat un avion allemand lors d’une mêlée générale au-dessus de Calais (3 mai).

Il prendra part ensuite à 18 missions.

Commandant à 26 ans (1er août 1942), il se voit proposer par la RAF le commandement d’un groupe de bombardement, à la tête duquel il prend part au raid sur Dieppe (19 août 1942), où il trouve la mort.

Il est titulaire de quatre victoires, ayant effectué 190 missions, coulé ou endommagé 25 bateaux ennemis.