Rendre hommage aux morts : Fred Scamaroni

Rendre hommage aux morts : Fred Scamaroni

Une plaque de marbre en hommage à Fred Scamaroni a été apposée dans la citadelle d’Ajaccio, sur le mur de la cellule où il se suicida le 19 mars 1943, « pour ne pas parler ».
Il est inscrit dessus : « Ici est mort le 19 mars 1943 le capitaine Fred Scamaroni héros de la Résistance ».
scamaroni-citadelle-big
 
Source :
Photo de Jean-Lucien Rachelli, directeur départemental de l’ONAC Corse du sud. Fonds documentaire de la Fondation de la France Libre.
Cliché de la cellule où Fred Scamaroni était interné et où il se suicida. Chargé par le BCRA, en janvier 1943, d’unifier la Résistance corse afin de préparer un débarquement français., il est arrêté par l’OVRA sous le faux nom de « Séveri » avec dix-huit membres du réseau Action R2 Corse le 18 mars. Écroué à la citadelle d’Ajaccio, il est soumis à la torture lors de son interrogatoire, mais se tait. De retour dans sa cellule, il se tranche la gorge.
cellule-scamaroni-big
Source:
Photo de Jean-Lucien Rachelli, directeur départmental de l’ONAC Corse du sud. Fonds documentaire de la Fondation de la France Libre.