La lutte clandestine en France entre 1940 et 1944

La lutte clandestine en France entre 1940 et 1944

La lutte clandestine en France entre 1940 et 1944

[rad_page_section id=’rpsA9SBVRSVUXLMVIQ30NH1GFUMDGAUCB3E’ first=’true’ last=’true’ section_name=’Section’ v_padding_top=’0′ v_padding_bottom=’0′ classes= » visibility=’None’ layout=’Contained’ background_opts= » background_color= » bg_opacity=’100′ background_image= » background_position= » background_cover= » background_repeat= » background_attachment= » background_gradient_dir= » start_gr= » end_gr= » video_url= » video_pos=’middle-pos’ video_fallback= » ov_use=’no’ ov_opacity=’60’ ov_background_color= » ov_background_image= » ov_background_position= » ov_background_cover= » ov_background_repeat= » ov_background_attachment= » ov_use_gradient_dir=’no’ ov_background_gradient_dir= » ov_start_gr= » ov_end_gr= » border_top_width=’0′ border_top_color= » border_top_type= » border_top_opacity= » border_bottom_width=’0′ border_bottom_color= » border_bottom_type= » border_bottom_opacity= » ][rad_page_container id=’rpcXPMJKMTEBGKVLBDD7BEI0UBJ147Q6GB2′ layout=’full’ first=’true’ last=’true’ top=’true’ classes= » visibility=’None’ float=’left’ background_opts= » background_color= » background_opacity= » background_image= » background_position= » background_cover= » background_repeat= » background_attachment= » background_gradient_dir= » start_gr= » end_gr= » border_top_width=’0′ border_top_color= » border_top_type= » border_bottom_width=’0′ border_bottom_color= » border_bottom_type= » use_margin=’no’ margin_top=’50’ margin_bottom=’50’ ][rad_page_widget id=’rpwTSH1VY3ECEC1KH0BBRGKP0K4YG9KOJED’ type=’rad_text_widget’ layout=’full’ last=’true’ col_style=’none’ top_image= » image_resize=’default’ height=’300′ auto_width=’yes’ width=’400′ text_title=’ ‘ text_subtitle=’ ‘ rich_key=’text_data’ col_link=’none’ custom_link= » video_link= » image_link= » button_label=’ ‘ visibility=’none’ delay= » icon= » icon_hidden= » icon_margin=’0′ box_hover_color= » title_color= » subtitle_color= » text_color= » link_color= » title_size= » title_w= » subtitle_size= » subtitle_w= » text_size= » tt_margin= » st_margin= » tet_margin= » ]

La Fondation de la France Libre organise, mercredi 18 septembre 2019, à 18 heures, une conférence animée par Sébastien Albertelli et Julien Blanc sur « la lutte clandestine en France entre 1940 et 1944 ».
Sébastien Albertelli est agrégé et docteur en histoire, enseignant dans le secondaire à Paris et membre du conseil scientifique de la Fondation. Il a publié notamment Les Services secrets du général de Gaulle : Le BCRA, 1940-1944 (Perrin, 2009), l’Atlas de la France libre (Autrement, 2010) et Les Services secrets de la France libre (Nouveau Monde éditions, 2012) et Histoire du sabotage en France, 1870-1945 (Perrin, 2016). Il prépare un ouvrage sur le Corps des volontaires françaises.
Julien Blanc est agrégé et docteur en histoire, membre du Centre d’études sociologiques et politiques Raymond Aron et enseignant à l’École des hautes études en sciences sociales. Il est l’auteur d’Au commencement de la Résistance. Du côté du musée de l’Homme, 1940-1944 (Seuil, 2010).
Ils viennent de faire paraître La Lutte clandestine en France : Une histoire de la Résistance, 1940-1944 (Seuil, 2019).
L’entrée est gratuite. La soirée se tiendra, comme chaque mois, dans la salle des conférences, au siège de la Fondation, 16 cour des Petites-Écuries, Paris 10e. La conférence sera suivie d’une séance de dédicaces.
Les personnes intéressées doivent s’inscrire par téléphone au 01 53 62 81 82 ou par courriel à l’adresse contact.

[/rad_page_widget][/rad_page_container][/rad_page_section]