Martial Valin (1898-1980)

Martial Valin (1898-1980)

Martial Valin (1898-1980)

Le chef des FAFL

valin_martial
Né en 1898 à Limoges, engagé au 4e Dragons (avril 1917) , entre à Saint-Cyr (mai 1917), sert au 3e Chasseurs d’Afrique et prend part à la bataille de Champagne, où il est gazé.

Sous-lieutenant au 16e Dragons (1919), il fait une année d’application à l’Ecole de Cavalerie de Saumur (1920).

Lieutenant, affecté au 21e Spahis à Constantinople, puis au 22e Spahis au Maroc, où il prend part à la guerre du Rif (1925), et enfin au 4e Hussards à Rambouillet (1926), il choisit l’armée de l’Air : observateur (1927), puis pilote (1928), il se spécialise dans le bombardement et le vol de nuit.

Capitaine (1929), commandant d’escadrille, il est nommé à l’état-major de la 12e brigade aérienne à Chartres (1935), puis au 3e bureau de l’EMG de l’armée de l’Air.

Commandant, affecté à la 33e escadre aérienne (1938), il commande un groupe de grande reconnaissance (1939), puis est nommé chef du 2e bureau de l’état-major de l’armée de l’Air du Nord-Est .

Affecté à la mission militaire française à Rio-de-Janeiro (mars 1940), lieutenant-colonel (juin 1940), il rallie la France Libre, mais ne peut quitter le Brésil.

Arrivé en Angleterre (mars 1941), chargé de former les FAFL, il en est nommé commandant (juillet 1941).

Il crée aussitôt les groupe de chasse « Ile-de-France » et « Alsace » et les groupes de bombardement « Bretagne » et « Lorraine ».

Général de brigade (août 1941), nommé commissaire.