Le capitaine Jean BĂ©court-Foch (1911-1944)

Le commandant en second du groupe "Sénégal"

becourt-foch_jean
Né en 1911, petit-fils du maréchal Foch, fils d'un officier tué le 22 août 1914, capitaine observateur d'aviation breveté (1940), il rallie la France Libre à la fin de juin.

Il prend part à l'expédition sur Dakar, puis à la mise sur pied des FAFLau Tchad et au Caire.

Après un stage d'instruction de pilote de chasse en Irak et en Rhodésie britanniques, il rejoint la Syrie et se fait détacher au Squadron 208 de la RAF en Libye (septembre 1942).

Il y effectue plusieurs missions de reconnaissance en rase-mottes et est gravement blessé une première fois lors de la bataille d'El Alamein, puis au cours d'une mission à Malte (avril 1943).

Commandant en second du groupe Sénégal, qui se forme en Algérie, il se tue lors d'un vol d'entraînement (15 août 1944).