Liste des réseaux homologués FFC et reconnus FFL

1er - RÉSEAUX «RENSEIGNEMENTS»

ALI-TIR

AJAX

AMARANTE

ANDALOUSIE

NESTLE ANDROMEDE ATHENES

BERTAUX

BRUTUS

CARMEL

CND CASTILLE (Confrérie Notre-Dame) avec : CENTURIE A et B

COHORS ASTURIES

DARIUS

ESTIENNE D'ORVES

GALLIA avec rattaché : REIMS (ex-COTY RDB) (1)

JOHNNY avec rattaché : KER

JULITTE

Mission BRETT MORTON

MITHRIDATE avec son réseau : ALOUETTE

MARCO-POLO avec : BEARN

PHALANX

PHRATRIE avec :

BRICK
CORVETTE
COTRE
GOELETTE
HUNTER
JONQUE
TARTANE MASSENA
VEDETTE

PRAXITELE avec :

ELEUTHERE
MANIPULE
MARATHON
NAVARRE (2)
THERMOPYLES

RONSARD TROENE

SAINT-JACQUES

SAMSON

TURMA VENGEANCE

WILLE HAUET (Musée de l'Homme)

2e - RÉSEAUX «ACTION»

ACTION VENGEANCE

ACTION A

DÉLÉGATION GÉNÉRALE (3)

ACTION B

ACTION R 1

ACTION C

ACTION R 2

ACTION D

ACTION R 3

ACTION M

ACTION R 4

ACTION P

ACTION R 5

ACTION PLAN TORTUE

ACTION R 6

(Sabotage réseau routier)

3e - RÉSEAUX «ÉVASION»

BORDEAUX LOUPIAC

KUMEL

BOURGOGNE avec :

BRANDY MISSION SOULAS-SALMON
PERNOD

4e - RÉSEAUX «EXTRA MÉTROPOLITAIN» (4)

GRAILLE (INDOCHINE) (5)

MAUPIN LEPAIN (INDOCHINE) (6)

Organisations de Résistance ne figurant pas sur les listes des réseaux homologués FFC mais reconnus FFL

CRIB

Mission individuelle dans les Balkans, liquidation individuelle

MANSION

Mission exécutée par MANSION Jacques, né le 7 mars 1914

MISSION PALLUAT

Mission Ă  l'Ă©tranger "Tanger".

MISSIONS LI C A

Service Liaison Côtes Afrique: Lagos (Nigéria anglais), Accra (Gold Coast), Bathurst (Gambie anglaise), Freetown (Sierra Leone)

PARCIVAL

Centres d'Antennes de Pierre SERANNOUR du réseau

PHIDIAS

"PRAXITELE"

PLANS GRENOUILLE, VERT, VIOLET

Missions sabotages, mises sur pied par le BCRA en juin 1943

PROMETHEE

Antenne "PROMETHEE", Centrale Radio de réseaux BCRA

ANTOINE

Mission mise en place en 1941 et qui a donné naissance aux réseaux ALI-TIR et BRUTUS

RÉSEAU NEUHAUSER

(Renseignements Balkans) décision ministérielle n° 33 du 6 mars 1957 à compter du 1er juillet 1940 jusqu'à la fin des hostilités (7)


Remarques importantes

CHARETTE

Rattaché pour sa liquidation administrative à Délégation générale. N'est pas FFL.

SUPER - NAO

Rattaché pour sa liquidation administrative à Délégation générale. N'est pas FFL

NAP

(à compter du 1er octobre 1942) Rattaché pour sa liquidation administrative à Délégation générale. N'est pas FFL.

PTT

Ne peut être considéré dans son ensemble comme réseau FFL, seuls ses membres en provenance soit du réseau CND CASTILLE, soit de la Délégation générale et ayant souscrit un engagement avant le 1er août 1943 peuvent prétendre à la qualité FFL (lettre lieutenant MARTIN du 1er décembre 1948)

HECTOR

Rattaché pour sa liquidation administrative au réseau SAINT-JACQUES. N'est pas FFL (lettre lieutenant MARTIN du 10 février 1948)

------------------------------
(1) JO du 24 novembre 1968, page 11047, portant rectificatif au JO du 16 novembre 1946, page 9692.
(2) A l'exclusion du réseau Navarre du colonel Loustaneau-Lacau et du réseau Navarre du général Navarre (lettre lieutenant Martin du 25 mai 1948).
(3) Placée sous les ordres de Jean Moulin alias Rex, alias Max, était en France occupée, la représentation civile du général de Gaulle, auprès des mouvements de Résistance (lettre lieutenant Martin du 22 juin 1948).
(4)Voir lettre du lieutenant Martin du 31 mai 1948 en ce qui concerne les postes à l'étranger travaillant pour la BCRA mais échappant à son autorité.
(5) Procès-verbaux de la Commission Interministérielle de Reconnaissance de la qualité FFL (séance du 25 octobre 1947 et du 31 mai 1948).
(6) Procès-verbaux la Commission Interministérielle de Reconnaissance de la qualité FFL (séance du 23 mars 1949).
(7) Voir page 29 du n°109 de la Revue de la France Libre année 1958.

Le contenu de cet article est issu de l'ouvrage en 7 volumes "La mémoire des Français libres. Hommes & Combats" édité par la Fondation de la France Libre.