Martin Winterberger

FFL N° 8 751


Il nous a quittés le 5 octobre 1993 dans sa 75e année. Il était le dernier survivant des cinq déportés du camp d'extermination de Natzweiler (Alsace) qui, le 4 août 1942, ont réussi la plus extraordinaire évasion d'un camp de concentration nazi. Affectés à un commando employé à la lingerie de l'annexe Struthof, ils parvinrent, à l'occasion d'un gros orage, à tromper les sentinelles SS, revêtus sommairement d'uniformes d'officiers SS et avec la voiture d'un officier du camp. Partis ensuite à pied depuis la frontière des Vosges, quatre d'entre eux réussirent à passer en Espagne. Martin Winterberger rejoint la 1re DFL et deux autres évadés gagnent l'Angleterre.

Grand invalide, malade depuis de très longues années, notre camarade était officier de la Légion d'honneur, titulaire de la médaille militaire et de nombreuses autres distinctions. Ses obsèques ont eu lieu le 9 octobre dans son petit village de Gresswiller (Bas-Rhin), en présence de ses camarades FFL et de nombreuses personnalités du monde patriotique.


Extrait de la Revue de la France Libre, n° 284, 4e trimestre 1993.