Témoignage de l'armée britannique

Communiqué spécial du Haut commandement britannique dans le Moyen-Orient du 12 juin 1942


« Le retrait de la 1re brigade des Forces françaises libres de Bir-Hakim a été effectué avec succès dans la nuit du 10 au 11 juin.

« Eu égard aux combats ininterrompus et sévères que la brigade dut mener pendant 16 jours, les pertes ont été légères.

« On sait que les plans de l'ennemi prévoyaient la chute de Bir-Hakim le 27 mai devant l'assaut de la division « Ariete ». Ces plans ont été déjoués grâce à la splendide résistance opposée par la garnison qui a repoussé l'ennemi en lui infligeant de lourdes pertes.

« Pendant cette première attaque, la 1re brigade des Forces françaises libres a détruit un nombre de tanks de l'Axe qui n'est probablement pas inférieur à 70. De plus, cette unité a infligé de grosses pertes en hommes et en matériel aux forces allemandes et italiennes. Enfin, elle a libéré des mains de l'ennemi plus de 1.000 de nos hommes faits prisonniers.

« Pendant plus de deux semaines, cette force réduite a combattu contre la 90e division légère allemande et la division italienne motorisée « Ariete », a repoussé de nombreuses attaques de chars allemands et italiens et rendu impossible la réalisation des plans de l'ennemi.

« Les Nations unies se doivent d'être remplies de gratitude et d'admiration à l'égard de la 1re brigade des Forces françaises Libres et de son vaillant général. »

Signé : Auchinleck


Extrait de la Revue de la France Libre, n° 19, juin 1949.