Voyage de la Fondation en Grande-Bretagne

Voyage de la Fondation en Grande-Bretagne

Voyage de la Fondation en Grande-Bretagne

[rad_page_section id=’rpsDGRECKJ4OTC7J3LH4RDR4KLED2IQIBXM’ first=’true’ last=’true’ section_name=’Section’ v_padding_top=’0′ v_padding_bottom=’0′ classes= » visibility=’None’ layout=’Contained’ background_opts= » background_color= » bg_opacity=’100′ background_image= » background_position= » background_cover= » background_repeat= » background_attachment= » background_gradient_dir= » start_gr= » end_gr= » video_url= » video_pos=’middle-pos’ video_fallback= » ov_use=’no’ ov_opacity=’60’ ov_background_color= » ov_background_image= » ov_background_position= » ov_background_cover= » ov_background_repeat= » ov_background_attachment= » ov_use_gradient_dir=’no’ ov_background_gradient_dir= » ov_start_gr= » ov_end_gr= » border_top_width=’0′ border_top_color= » border_top_type= » border_top_opacity= » border_bottom_width=’0′ border_bottom_color= » border_bottom_type= » border_bottom_opacity= » ][rad_page_container id=’rpcLFFS05P6WP7FLB8PHBNLA3C2OFSQ8BCD’ layout=’full’ first=’true’ last=’true’ top=’true’ classes= » visibility=’None’ float=’left’ background_opts= » background_color= » background_opacity= » background_image= » background_position= » background_cover= » background_repeat= » background_attachment= » background_gradient_dir= » start_gr= » end_gr= » border_top_width=’0′ border_top_color= » border_top_type= » border_bottom_width=’0′ border_bottom_color= » border_bottom_type= » use_margin=’no’ margin_top=’50’ margin_bottom=’50’ ][rad_page_widget id=’rpwG9PPTUAOJ9MYHBTHLJQAVHSSR905P6FE’ type=’rad_text_widget’ layout=’full’ last=’true’ col_style=’none’ top_image= » image_resize=’default’ height=’300′ auto_width=’yes’ width=’400′ text_title=’ Sur les traces des marins de la France Libre…’ text_subtitle=’ ‘ rich_key=’text_data’ col_link=’none’ custom_link= » video_link= » image_link= » button_label=’ ‘ visibility=’none’ delay= » icon= » icon_hidden= » icon_margin=’0′ box_hover_color= » title_color= » subtitle_color= » text_color= » link_color= » title_size= » title_w= » subtitle_size= » subtitle_w= » text_size= » tt_margin= » st_margin= » tet_margin= » ]

La délégation de la Fondation dédiée au souvenir des marins de la France Libre a organisé, du 10 au 17 septembre 2017, un voyage mémoriel au Royaume-Uni, dans les principaux lieux et bases où se trouvaient les marins des Forces navales françaises libres (FNFL) de l’Écosse à l’Angleterre : Édimbourg (groupe de chasse air-marine Île-de-France), Dundee (base des sous- marins), Achnacarry (commandos), Greenock (corvettes), Londres (Carlton’s Garden), Brookwood (cimetière), Dartmouth (Britannia Royal Naval College), Kingswear (vedettes lance-torpilles), île de Wight (chasseurs de mines), Portsmouth (dépôt des équipages)…

Les 45 participants, pour la plupart enfants de marins FNFL, ne connaissaient pas les lieux, sinon à travers les souvenirs de leurs parents et les récits qu’ils avaient pu en lire. Leurs histoires singulières se sont croisées, partagées au sein de ce groupe animé d’un formidable sentiment d’union fraternelle, écho de celui que leurs pères éprouvèrent lorsqu’ils se sont retrouvés en Grande-Bretagne.

Partout, nous avons été accueillis avec attention, chaleur et respect, que ce soit de manière officielle, aux réceptions données en notre honneur par l’ambassade de France à Londres, par le consul général de France en Écosse, le Royal Naval College de Dartmouth, la mairie de Kingswear, ou de manière amicale, par nos amis de la France Libre en Angleterre. À certaines de nos cérémonies d’hommage, des britanniques comme des touristes assistaient, à l’écart, avec discrétion, et certains étaient émus de nous entendre chanter La Marseillaise… Nous nous sommes ainsi sentis entourés de cette attention bienveillante dont témoignèrent bien des Free French après la guerre.

Chaque étape de ce pèlerinage a concentré une somme d’informations, de rencontres, de visions, et d’émotions, qu’il est bien difficile de raconter. Les heures de déplacement en car et en train donnaient lieu à des interventions de plusieurs membres du groupe pour nous faire revivre l’épopée des FNFL, que vous retrouverez dans les n° 66 et 67 de la revue de la Fondation et aussi dans cette rubrique.
Cliquez ici pour accéder aux suppléments du n° 66 et du n° 67, et les télécharger.

[/rad_page_widget][/rad_page_container][/rad_page_section]