Portraits individuels

17 décembre 2008

Adrien Conus (1901-1947)

Du BM 2 au BCRA Né en 1901 en Russie, descendant d’une famille lorraine émigrée à Moscou au XIXe siècle, il gagne la France avec ses parents après la révolution de 1917. Rêvant depuis toujours d’une carrière de chasseur en Afrique, il débarque à Brazzaville (1927) et, dans les années suivantes, exercera divers métiers, dont …

17 décembre 2008

Charles Delestraint [Vidal] (1879-1945)

Le chef de l’Armée Secrète Né en 1879 à Blache-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), capitaine (1913), fait prisonnier (octobre 1914), libéré en 1918, détaché au centre d’études des chars, il fait toute sa carrière dans une unité de chars de combat. Général de brigade (1936), chef de la 3e brigade des chars de combat, il commande le groupement …

17 décembre 2008

Jean Demozay [Morlaix] (1915-1945)

Le chef du Squadron 91, puis du groupe « Patrie » Né en 1915 à Nantes, appelé sous les drapeaux (1936), réformé pour inaptitude physique, il est mobilisé (1939), envoyé comme interprète auprès de la RAF, puis muté au grand quartier général de l’armée de l’Air. Il s’embarque clandestinement, avec un groupe de techniciens britanniques, à bord …

17 décembre 2008

James Denis (1906-2003)

Le chef du groupe « Alsace » Né en 1906 en Charente-Maritime, il s’engage comme mitrailleur puis pilote de chasse (1925). Moniteur à la base de Saint-Jean d’Angély, il se rallie à la France Libre et participe à l’expédition de Dakar, au ralliement du Cameroun, à la défense du canal de Suez, puis de la Grèce en …

17 décembre 2008

Robert Détroyat (1911-1941)

Le premier chef du 1er RFM Né en 1911 à Bayonne, reçu à Navale (1929), enseigne de vaisseau de 2e classe sur la Jeanne d’Arc (1931-1932),il est affecté aux Forces navales du Levant, puis à l’Ecole des fusiliers marins de Lorient. Commandant du Chasseur 5 à Cherbourg (début 1940), il navigue en mer du Nord …

17 décembre 2008

André Dewavrin [Passy] (1911-1998)

Le chef du BCRA Né en 1911 à Paris, polytechnicien, capitaine du Génie, professeur à Saint-Cyr, il participe à la campagne de Norvège avant de rejoindre, l’un des tout premiers, la France Libre. Le général de Gaulle lui confie les 2e et 3e bureaux de son état-major, dont il va faire, avec l’aide d’André Manuel, …

17 décembre 2008

Jean Astier de Villatte (1895-1986)

Le premier chef du groupe Lorraine Né à Soturac (Lot) en 1900, ingénieur électronicien, sous-lieutenant de réserve dans l’aviation, il est mobilisé comme capitaine de réserve dans l’aviation en 1939. Rallié à la France Libre, il commande d’abord la première escadrille de bombardement des FAFL (« Topic »), puis le « Groupe réservé de bombardement n° 1 » (GRB1) …

17 décembre 2008

Philippe Auboyneau (1899-1961)

Le second chef des FNFL Né à Constantinople en 1899, enseigne de vaisseau à la fin de la Grande Guerre, il exercera divers commandements outre-mer, avant d’être nommé sous-chef d’état-major de la flottille des torpilleurs de l’Atlantique. Capitaine de corvette, sous-chef d’état-major des forces navales d’Extrême-Orient, il est chargé en 1939 de missions de liaison …

17 décembre 2008

Félix Eboué (1884-1944)

Le premier gouverneur de l’Afrique française libre Né en 1884 à Cayenne, administrateur des Colonies (1908), il sert en Oubangui-Chari (1909-1929), est nommé secrétaire général de la Martinique (1932), du Soudan (1934), puis de la Guadeloupe (1936). Rappelé en France (1938), il est nommé gouverneur du Tchad (janvier 1939). Rallié à la France Libre, il …

17 décembre 2008

Honoré d’Estiennes d’Orves (1901-1941)

Le chef du réseau « Nemrod » Né en 1901 à Verrières-le-Buisson (Essonne), polytechnicien (1923), il intègre aussitôt Navale. Enseigne de vaisseau de 2e classe, il embarque d’abord sur la Jeanne d’Arc, puis est affecté à divers bâtiments. Lieutenant de vaisseau (1930), sous-chef d’état-major de la 2e flottille de torpilleurs en Méditerranée (1939), il est officier d’ordonnance …