Portraits individuels

17 décembre 2008

Edgard de Larminat (1895-1962)

Le premier chef des FFL en Afrique française Né en 1895 à Alès (Gard), sorti de Saint-Cyr en 1914, il fait toute la Grande Guerre dans l’infanterie. Trois fois blessé, capitaine en 1917, il choisit la Coloniale en 1919. Colonel en 1940, il dirige l’état-major du général Mittelhauser, commandant en chef au Moyen-Orient, qu’il tentera …

17 décembre 2008

Jean-Claude Laurent-Champrosay (1908-1944)

Le premier chef de l’artillerie de la 1re DFL Né en 1908 au Havre, admis à Saint-Cyr en 1927, sous-lieutenant dans l’artillerie coloniale, il choisit le Maroc, où il est blessé en 1933. Capitaine au 4e RAC en Indochine (1935-1938), puis chef d’une batterie au 6e RAC en Haute-Volta, il rallie la France Libre en …

17 décembre 2008

Philippe de Hauteclocque [Leclerc] (1902-1947)

Le chef de la 2e DB Né en 1902 au château de Belloy-Saint-Léonard (Somme), il entre à Saint-Cyr (1922), en sort major de la cavalerie (1924), est affecté au 5e Cuirassiers en Allemagne, puis au 8e Spahis algériens au Maroc, où il devient chef du 38e Goum (1929). Instructeur à Saint-Cyr (1931), promu capitaine, sorti …

17 décembre 2008

Paul Legentilhomme (1884-1975)

Le premier chef de la 1re DFL Né en 1884 à Valognes (Manche), entré à Saint-Cyr (1905), affecté au 3e régiment de tirailleurs tonkinois, promu lieutenant (1909), il regagne la métropole (1912), où il intègre le 23e RIC. Fait prisonnier (août 1914), rapatrié en France (novembre 1918), il sert successivement en Indochine puis à nouveau …

16 décembre 2008

Jean-Marie Levasseur (1909-1947)

Le premier « pacha » de l’Aconit Né en 1909 à Ismaïlia (Egypte), officier de réserve dans la Marine, il entre dans la Marine marchande (1932) où il devient capitaine au long cours. Enseigne de vaisseau (1936),il rallie les FNFL à Aden (décembre 1940). Lieutenant de vaisseau (juillet 1941), il est désigné pour le commandement de la …

16 décembre 2008

Philippe Level [Livry] (1898-1960)

Du Coastal Command aux missions spéciales en France occupée Né en 1898 à Paris, il s’engage pour la durée de la guerre (1915). Aspirant (1917), lieutenant de réserve, il se bat en Champagne, avant d’être démobilisé (juin 1940). Il rejoint les FFL en Angleterre (juillet 1941) et , titulaire d’un brevet de pilote civil, choisit …

16 décembre 2008

Raoul Magrin-Vernerey [Monclar] (1892-1964)

Le chef de la Brigade française d’Orient Né en 1892 à Budapest, s’engage à la Légion (1908), entre à Saint-Cyr (1912), sous-lieutenant au 60e RI(5 août 1914), capitaine (1918) onze fois cité, il réintègre la Légion (1924) et prend part à la campagne du Maroc, avant de rejoindre le Proche-Orient, où il est promu chef …

16 décembre 2008

André Malraux [colonel Bergé] (1901-1976)

Le chef de la brigade « Alsace-Lorraine » Né en 1901 à Paris, diplômé des Langues O, il reçoit le prix Goncourt pour La Condition humaine (1933) et participe aux activités des intellectuels antifascistes. Chef de l’escadrille républicaine Espana pendant la guerre d’Espagne (1936-1937), il tourne ensuite un film, L’Espoir (1938). Blessé pendant la campagne de France, …

16 décembre 2008

Jean Maridor (1920-1944)

Le chasseur de V 1 Né en 1920 au Havre, breveté pilote (1938), il s’engage dans l’armée de l’Air pour 5 ans (août 1939). Caporal-chef à l’école de chasse d’Etampes, il se rallie à la France Libre et s’engage dans les FAFL. Sergent (octobre 1940), d’abord affecté au Squadron 615 août 1941), il se spécialise …

16 décembre 2008

Marie-Madeleine Méric [Hérisson] (1909-1989)

Le chef du réseau « Alliance » Né en 1909 à Marseille, épouse d’un officier en poste au Maroc, elle est secrétaire général du groupe de publications anticommunistes du commandant Loustaunau-Lacau (1937), avec lequel elle partage le goût du renseignement et de l’action secrète. A Vichy, ils mettent sur pied ensemble un réseau de renseignement militaire en …