Portraits individuels

4 décembre 2008

Bernard Saint-Hillier (1911-2004)

Chef d’état-major de la 1re DFL, puis commandant de la 13e DBLE Né en 1911 à Dôle (Jura), sorti de Saint-Cyr (1933), lieutenant au 11e BCA puis capitaine à la 13e DBLE (1938), il prend part à toutes les campagnes de cette unité de la Norvège (1940) aux Vosges (1945). Commandant (1943), lieutenant-colonel (1944), il …

4 décembre 2008

Jacques-Réginald Savey (1910-1942)

Chef du BIM et du Bataillon du Pacifique Né en 1910, ordonné prêtre en 1934, missionnaire dominicain en Syrie, il est mobilisé en 1939 comme lieutenant de réserve et affecté au 2e bureau au commandement supérieur des troupes du Levant. Hostile à « l’idéologie raciste, totalitaire et païenne » de l’Allemagne nazie, il rallie la France Libre …

4 décembre 2008

Godefroy (“Fred”) Scamaroni [capitaine Sévéri] (1914-1943)

L’unificateur de la Résistance corse Né en 1914 à Ajaccio, entre à Saint-Maixent (1934), sous-lieutenant, chef de cabinet du préfet du Doubs (1936), puis du Calvados (1937), il rejoint le 119e RI à Cherbourg (septembre 1939). Affecté dans l’aviation (décembre 1939), breveté observateur, il est blessé en combat aérien (mai 1940). Rallié à la France …

4 décembre 2008

Maurice Schumann (1911-1998)

Le porte-parole de la France Libre Né en 1911 à Paris, licencié de philosophie, journaliste, chef de reportage à l’agence Havas, éditorialiste de politique étrangère, engagé volontaire (1939), officier interprète auprès du corps expéditionnaire britannique en France (1940), rallié à la France Libre, il en devient le porte-parole (juillet 1940). Il débarque en Normandie(juin 1944), …

4 décembre 2008

Philippe de Scitivaux de Greische (1911-1986)

Le premier chef du groupe « Île-de-France » Né en 1911, entre à Navale (1931), breveté pilote (1936), affecté dans la chasse (1939), blessé en combat aérien (mai 1940), évacué sur Boulogne, il passe en Angleterre à bord d’un remorqueur, puis regagne la France (11 juin 1940). Deux jours plus tard, il reprend la route de l’Angleterre …

4 décembre 2008

Jean Simon (1912-2003)

Le quatrième chancelier de l’Ordre de la Libération Né en 1912 à Brest, il entre à Saint-Cyr (1933), en sort comme sous-lieutenant, puis est affecté en Mauritanie (1937), où il prend le commandement d’une subdivision. Lieutenant au 42e bataillon de mitrailleurs malgaches (1939), il suit les cours de l’école des observateurs aériens à Tours (janvier …

4 décembre 2008

Georges Thierry d’Argenlieu (1889-1964)

Le premier chancelier de l’Ordre de la Libération Né en 1889 à Brest, entré à Navale en 1906, il est enseigne de vaisseau en 1911 et participe à la conquête du Maroc. Pendant la Grande Guerre, il navigue en Méditerranée, où il commande un patrouilleur. Après la guerre, il entre au Carmel et devient en …

4 décembre 2008

Elie Touchaleaume (1914-2010)

Le « pacha » de la Lobélia Né en 1914 à Lormes (Nièvre), engagé dans la Marine (1936), enseigne de vaisseau de 2e classe (1937), puis de 1re classe (1938), il est officier de manœuvre sur le contre-torpilleur Le Terrible à la déclaration de guerre. Commandant du Chasseur 13, puis du Chasseur 41 (1940), rallié à la …

4 décembre 2008

Jean Tulasne (1912-1943)

Le premier chef des groupes « Alsace » et « Normandie-Niemen » Né en 1912 à Nancy, entre à Saint-Cyr (1931), sous-lieutenant, affecté à l’École de l’Air de Versailles, puis à la 15e escadre de bombardement d’Avord et enfin à la 3e escadre de chasse à Dijon (1937). Instructeur à l’École de l’Air de Salon (1938), puis à l’escadrille …

4 décembre 2008

Martial Valin (1898-1980)

Le chef des FAFL Né en 1898 à Limoges, engagé au 4e Dragons (avril 1917) , entre à Saint-Cyr (mai 1917), sert au 3e Chasseurs d’Afrique et prend part à la bataille de Champagne, où il est gazé. Sous-lieutenant au 16e Dragons (1919), il fait une année d’application à l’Ecole de Cavalerie de Saumur (1920). …