Hommage à l’amiral Émile Chaline, décédé le 15 mai 2020

Hommage à l’amiral Émile Chaline, décédé le 15 mai 2020

Hommage à l’amiral Émile Chaline, décédé le 15 mai 2020

[rad_page_section id=’rpsXCEB9TMFYN1SYWX8TJ2Y9J3PAV2H3NLV’ first=’true’ last=’true’ section_name=’Section’ v_padding_top=’0′ v_padding_bottom=’0′ classes= » visibility=’None’ layout=’Contained’ background_opts= » background_color= » bg_opacity=’100′ background_image= » background_position= » background_cover= » background_repeat= » background_attachment= » background_gradient_dir= » start_gr= » end_gr= » video_url= » video_pos=’middle-pos’ video_fallback= » ov_use=’no’ ov_opacity=’60’ ov_background_color= » ov_background_image= » ov_background_position= » ov_background_cover= » ov_background_repeat= » ov_background_attachment= » ov_use_gradient_dir=’no’ ov_background_gradient_dir= » ov_start_gr= » ov_end_gr= » border_top_width=’0′ border_top_color= » border_top_type= » border_top_opacity= » border_bottom_width=’0′ border_bottom_color= » border_bottom_type= » border_bottom_opacity= » ][rad_page_container id=’rpcA7J5TG26OTIFAS6B8YEDL7IBN3G043MG’ layout=’full’ first=’true’ last=’true’ top=’true’ classes= » visibility=’None’ float=’left’ background_opts= » background_color= » background_opacity= » background_image= » background_position= » background_cover= » background_repeat= » background_attachment= » background_gradient_dir= » start_gr= » end_gr= » border_top_width=’0′ border_top_color= » border_top_type= » border_bottom_width=’0′ border_bottom_color= » border_bottom_type= » use_margin=’no’ margin_top=’50’ margin_bottom=’50’ ][rad_page_widget id=’rpwOMAKBL3UGI1E1QV5CRKHO099FPMJ0V33′ type=’rad_text_widget’ layout=’full’ last=’true’ col_style=’none’ top_image= » image_resize=’default’ height=’300′ auto_width=’yes’ width=’400′ text_title=’ ‘ text_subtitle=’ ‘ rich_key=’text_data’ col_link=’none’ custom_link= » video_link= » image_link= » button_label=’ ‘ visibility=’none’ delay= » icon= » icon_hidden= » icon_margin=’0′ box_hover_color= » title_color= » subtitle_color= » text_color= » link_color= » title_size= » title_w= » subtitle_size= » subtitle_w= » text_size= » tt_margin= » st_margin= » tet_margin= » ]

Le vice-amiral d’escadre Emile Chaline né le 22 février 1922 à Brest, Grand-Croix de la Légion d’Honneur et ancien président de l’association des Forces navales françaises libres (FNFL), s’est éteint le 15 mai 2020, à l’âge de 98 ans. Ses obsèques ont eu lieu le 25 mai aux Invalides et un hommage militaire lui a été rendu dans la cour d’honneur des Invalides.
Lors de la célébration des obsèques du vice-amiral Emile Chaline en la cathédrale Saint-Louis des Invalides, Michel Bouchi-Lamontagne, délégué au souvenir des marins à la Fondation de la France Libre lui a rendu hommage. Après avoir rappelé les motivations qui ont conduit le jeune Emile Chaline à s’engager sans aucune hésitation dans les Forces navales françaises libres en juillet 1940, le délégué de la Fondation a évoqué sa formation d’élève officier à bord du Courbet, puis au Royal Naval College de Dartmouth et ses premières affectations comme officier Asdic sur les corvettes FNFL aux conditions de vie très dures, qui ont joué un rôle déterminant dans l’escorte des convois de l’Atlantique, où les tempêtes étaient aussi terribles que l’attaque des sous-marins ennemis. Après les hostilités, Emile Chaline connaît un parcours exceptionnel riche en commandements à la mer et à terre, en Indochine, dans le Pacifique, en postes au cabinet militaire du président Georges Pompidou, d’attaché naval au Danemark et aux Etats-Unis et enfin de préfet maritime à Cherbourg. Son action mémorielle à la tête de l’association des FNFL a été très intense pour que l’histoire de la marine FNFL soit reconnue à sa juste valeur, malgré l’attitude de Vichy à son égard. Il s’est notamment attelé à la réalisation de l’Historique des Forces navales françaises libres publié en 5 tomes qui présente l’épopée des 15 000 marins FNFL qui, de juillet 1940 à août 1943, ont armé 70 navires de guerre et 66 bâtiments de la marine marchande, arborant le pavillon à croix de Lorraine sur toutes les mers du monde.
Voir l’hommage à l’amiral du délégué au souvenir des marins
Après la cérémonie religieuse, un hommage militaire a été rendu au VAE Emile Chaline dans la cour d’honneur des Invalides. L’amiral Christophe Prazuck, chef d’Etat-major de la Marine a retracé les étapes de son exceptionnelle carrière militaire.
Il a tout d’abord évoqué son engagement dans les Forces navales françaises libres jusqu’au débarquement de Normandie, puis ses activités de jeune officier participant aux combats d’Indochine, assurant les commandements à la mer de cinq bâtiments de guerre et à terre de deux d’établissements : la marine au Cambodge et le Centre d’Instruction Navale de Saint-Mandrier. Grâce à son talent inné pour les relations humaines, dans ses postes d’attaché naval à Copenhague et à Washington, il a contribué à renforcer nos alliances essentielles à la défense de notre pays. Il s’est aussi distingué dans son aptitude aux relations politico-militaires qu’il a déployé comme adjoint au chef du cabinet militaire du Premier ministre Georges Pompidou qu’il suit en 1964 à l’Elysée comme adjoint du chef d’état-major particulier. Il atteindra les plus hautes responsabilités comme préfet maritime adjoint à Brest et comme préfet maritime de Cherbourg. Admis en deuxième section en 1981, le vice-amiral d’escadre Chaline va œuvrer inlassablement à la reconnaissance des marins de la France Libre dont la Marine continuera à honorer le souvenir.
Voir l’hommage militaire du Chef d’Etat-major de la Marine

[/rad_page_widget][/rad_page_container][/rad_page_section]