Témoignages

Chroniques du jour « J » – Chronique of D-Day
4 juin 2021

Chroniques du jour « J » – Chronique of D-Day

Par le Commander de réserve Rupert Curtis Le Commander Rupert Curtis commandait la flottille de barges de débarquement qui mirent à terre, le 6 juin 1944, les soldats de la 1re Brigade de Commandos, commandée par Lord Lovat, à Ouistreham et dans le secteur environnant, soit près de 2 000 hommes, parmi lesquels les hommes …

La prise de Flessingue
4 juin 2021

La prise de Flessingue

Le 1er bataillon de fusiliers marins commandos en Hollande (novembre 1944) Par Guy Vourc’h Été 1944. Victoire en Normandie ; rupture du front allemand, déroute de la VIIe armée ; libération de Paris, de Bruxelles, d’Anvers. Bond prodigieux en face d’un ennemi qui semblait écrasé. Il régnait une atmosphère de victoire : la guerre était …

La libération de Paris : une course contre la montre
3 juin 2021

La libération de Paris : une course contre la montre

Par Michel Robert-Garouel, du 1er régiment de marche de spahis marocains Michel Robert-Garouel, évadé de France en février 1941, a participé à l’affaire du 8 novembre 1942 (le débarquement des Alliés en Afrique du Nord et ses conséquences). Chef de mission au « Special Detachment » (S.D.), il prend part l’action contre l’Afrika-Korps jusqu’à la reddition des …

C’étaient, quand même, de sacrés bonshommes
3 juin 2021

C’étaient, quand même, de sacrés bonshommes

Par Philippe Ragueneau, Compagnon de la Libération Le 17 juin 1940, Philippe Ragueneau crée la première organisation structurée de Résistance, « la Guerre Secrète », qui devait s’affilier ensuite au mouvement « Combat ». Le 7 novembre 1944, il saute sur une mine devant la « poche » de Saint-Nazaire où les Allemands résistent toujours. Entre ces …

Les premiers jours en France du bataillon fusilier marin commando
3 juin 2021

Les premiers jours en France du bataillon fusilier marin commando

Par le commandant Hubert Faure L’action du 1er BFM, unité intégrée au n° 4 Commando, est bien connue, mais, après son débarquement, le 6 juin, à 7 h 30 du matin, et la prise de Ouistreham, commence la dure campagne de Normandie. Le commandant Faure a rassemblé ses souvenirs et rappelle ici les tous premiers …

La Découverte participe à l’opération Neptune
2 juin 2021

La Découverte participe à l’opération Neptune

Par le capitaine de vaisseau (H) Albert Jules Émile Labbens Au cours de l’année 1943, après la fusion des Forces Françaises d’Afrique du Nord et des Forces Françaises Libres, les FNFL s’étaient transformées en Forces Navales Combattantes (1). Les quelques ouvriers de la première heure voyaient leur nombre augmenter brusquement, ce qui permit à l’état-major …

L’action des forces françaises dans l’opération Overlord
2 juin 2021

L’action des forces françaises dans l’opération Overlord

Par Maurice Chauvet, ancien du 1er BFM Commando Malgré leur modestie, les petits contingents français ayant participé au 6 Juin avec les Alliés méritent d’être étudiés, leur action étant peu connue. En réalité, dans les troupes mises à terre le 6 juin, nous trouvons trois grands groupes nationaux : Angleterre, Canada, USA. À côté de …

La libération de Lyon
2 juin 2021

La libération de Lyon

Par Jacques Bauche À la suite du débarquement allié en Normandie le 6 juin 1944, une seconde opération eut lieu le 15 août suivant sur les côtes de Provence à la hauteur de Sainte-Maxime. Aussitôt à terre, les troupes américaines marchèrent sur Nice, Draguignan et Grenoble, alors que la première armée française du général de …

À l’aube du 6 juin 1944, la chasse française libre entre en action
1 juin 2021

À l’aube du 6 juin 1944, la chasse française libre entre en action

Par Adalbert de Segonzac Jamais mon mécanicien ne m’avait paru tellement surexcité. Harry était un brave gars du Lancashire, pondéré, calme, lent à m’en faire grincer des dents. Mais ce matin, dans la pénombre d’une nuit touchant à sa fin et éclairée par mille étoiles, il semblait trouver que rien n’était trop bien pour moi. …

Voir dans la nuit
1 juin 2021

Voir dans la nuit

Par Bernard Citroën, président d’honneur des Forces Aériennes Françaises Libres Le 4 juin 1944, à Londres, j’étais aux anges. Après dix mois d’entraînement sur bimoteur, j’allais enfin appartenir à une unité opérationnelle, le groupe de bombardement Lorraine, stationné à Hartford Bridge et commandé par le lieutenant-colonel Gorri (vrai nom Fourquet). À l’état-major des FAFL, je …