Le ralliement du Cameroun à la France Libre

Le ralliement du Cameroun à la France Libre

Le ralliement du Cameroun à la France Libre

[rad_page_section id=’rpsPGXAFQ81DV9PET7XILVA0VTV2QI54ET5′ first=’true’ last=’true’ section_name=’Section’ v_padding_top=’0′ v_padding_bottom=’0′ classes= » visibility=’None’ layout=’Contained’ background_opts= » background_color= » bg_opacity=’100′ background_image= » background_position= » background_cover= » background_repeat= » background_attachment= » background_gradient_dir= » start_gr= » end_gr= » video_url= » video_pos=’middle-pos’ video_fallback= » ov_use=’no’ ov_opacity=’60’ ov_background_color= » ov_background_image= » ov_background_position= » ov_background_cover= » ov_background_repeat= » ov_background_attachment= » ov_use_gradient_dir=’no’ ov_background_gradient_dir= » ov_start_gr= » ov_end_gr= » border_top_width=’0′ border_top_color= » border_top_type= » border_top_opacity= » border_bottom_width=’0′ border_bottom_color= » border_bottom_type= » border_bottom_opacity= » ][rad_page_container id=’rpcRE2WGHREWLWN1SDRTUVM84BR0RPQE46R’ layout=’full’ first=’true’ last=’true’ top=’true’ classes= » visibility=’None’ float=’left’ background_opts= » background_color= » background_opacity= » background_image= » background_position= » background_cover= » background_repeat= » background_attachment= » background_gradient_dir= » start_gr= » end_gr= » border_top_width=’0′ border_top_color= » border_top_type= » border_bottom_width=’0′ border_bottom_color= » border_bottom_type= » use_margin=’no’ margin_top=’50’ margin_bottom=’50’ ][rad_page_widget id=’rpwYSEWHM0VWIUS4PIDU45X6YYDQTBWW1GF’ type=’rad_text_widget’ layout=’full’ last=’true’ type=’rad_text_widget’ col_style=’none’ top_image= » image_resize=’default’ height=’300′ auto_width=’yes’ width=’400′ text_title=’ ‘ text_subtitle=’ ‘ rich_key=’text_data’ col_link=’none’ custom_link= » video_link= » image_link= » button_label=’ ‘ visibility=’none’ delay= » icon= » icon_hidden= » icon_margin=’0′ box_hover_color= » title_color= » subtitle_color= » text_color= » link_color= » title_size= » title_w= » subtitle_size= » subtitle_w= » text_size= » tt_margin= » st_margin= » tet_margin= » rich_key=’text_data’ ]

Envoyés par de Gaulle au Nigeria début août, Leclerc et Boislambert ont pour tâche de rallier le Cameroun. À la tête de 22 Français évadés du territoire, ils embarquent à bord de pirogues vers Douala, dont ils s’emparent, le 27, grâce aux tirailleurs du lieutenant Dio. Le 29, à Yaoundé, le gouverneur Brunot cède ses pouvoirs à Leclerc. Le 8 octobre, celui-ci accueille le général de Gaulle à Douala, au milieu d’une foule enthousiaste.

[PHOTO] Le général de Gaulle passe en revue des tirailleurs « sénégalais » sur le quai de Douala, au Cameroun, le 8 octobre 1940. Le chef d’escadron Leclerc est à sa droite. Au second rang, le lieutenant Geoffroy Chodron de Courcel, chef de cabinet du général de Gaulle, tient une serviette à la main.

Coll. Fondation de la France Libre

[DOCUMENT] « Les Trois Glorieuses », France d’abord, n° 15, samedi 6 septembre 1941, p. 4-6. Pour le premier anniversaire du ralliement, Louis Droux revient sur le sujet dans un article de trois pages signé « Louis Durox ».

Coll. Fondation de la France Libre

[DOCUMENT] « Le véritable aspect de la “rébellion” des colonies africaines », « À Brazzaville » et « Les hommes de la “rébellion libératrice” », France d’abord, n° 30-31, vendredi 28 août 1942, p. 15-24. Pour le deuxième anniversaire du ralliement, le 28 août 1942, France d’abord consacre un numéro spécial majoritairement consacré au récit des événements de l’été 1940 en Afrique équatoriale française, avec un point sur le ralliement du Tchad, du Cameroun et du Congo.

Coll. Fondation de la France Libre

[DOCUMENT] Les Documents, n° 26 : anniversaire de l’Empire français libre, 15 septembre 1942, p. 1-27. Le mois suivant, le service d’information de la France Libre, à Londres, consacre l’intégralité de son numéro 26 au deuxième anniversaire de l’Afrique équatoriale française. Par-delà la commémoration, ce dossier est également l’occasion de vanter l’adhésion de ces territoires coloniaux à la France Libre et leur administration.

Coll. Fondation de la France Libre

[TÉMOIGNAGE] « Le ralliement du Cameroun »Revue de la France Libre, n° 12, octobre-novembre 1948.

[TÉMOIGNAGE] Gouverneur de Villedeuil, « Dix-sept ans après »Revue de la France Libre, n° 99, juin 1957.

[TÉMOIGNAGE] Médecin-général inspecteur Guy Chauliac, « L’AEF et le Cameroun se rallient »Revue de la France Libre, n° 288, 4e trimestre 1994.

[/rad_page_widget][/rad_page_container][/rad_page_section]