René Salmon

René Salmon

René Salmon

[rad_page_section id=’rpsLAW9FGIEBIRFTMN3NP6VYYONMD07BMOO’ first=’true’ last=’true’ section_name=’Section’ v_padding_top=’0′ v_padding_bottom=’0′ classes= » visibility=’None’ layout=’Contained’ background_opts= » background_color= » bg_opacity=’100′ background_image= » background_position= » background_cover= » background_repeat= » background_attachment= » background_gradient_dir= » start_gr= » end_gr= » video_url= » video_pos=’middle-pos’ video_fallback= » ov_use=’no’ ov_opacity=’60’ ov_background_color= » ov_background_image= » ov_background_position= » ov_background_cover= » ov_background_repeat= » ov_background_attachment= » ov_use_gradient_dir=’no’ ov_background_gradient_dir= » ov_start_gr= » ov_end_gr= » border_top_width=’0′ border_top_color= » border_top_type= » border_top_opacity= » border_bottom_width=’0′ border_bottom_color= » border_bottom_type= » border_bottom_opacity= » ][rad_page_container id=’rpcKINC9OVR5DN9YJ0K0EDA4C2N858LACAQ’ layout=’full’ first=’true’ last=’true’ top=’true’ classes= » visibility=’None’ float=’left’ background_opts= » background_color= » background_opacity= » background_image= » background_position= » background_cover= » background_repeat= » background_attachment= » background_gradient_dir= » start_gr= » end_gr= » border_top_width=’0′ border_top_color= » border_top_type= » border_bottom_width=’0′ border_bottom_color= » border_bottom_type= » use_margin=’no’ margin_top=’50’ margin_bottom=’50’ ][rad_page_widget id=’rpwHGY72OYSRAFXH08Y0LO8C2F65DKAJWYI’ type=’rad_text_widget’ layout=’full’ last=’true’ col_style=’none’ top_image= » image_resize=’default’ height=’300′ auto_width=’yes’ width=’400′ text_title=’ ‘ text_subtitle=’ ‘ rich_key=’text_data’ col_link=’none’ custom_link= » video_link= » image_link= » button_label=’ ‘ visibility=’none’ delay= » icon= » icon_hidden= » icon_margin=’0′ box_hover_color= » title_color= » subtitle_color= » text_color= » link_color= » title_size= » title_w= » subtitle_size= » subtitle_w= » text_size= » tt_margin= » st_margin= » tet_margin= » ]

C’est une figure bien sympathique qui a disparu, brusquement de Versailles, le 26 mars dernier.
Notre camarade René Salmon a, en effet, été terrassé par une crise cardiaque qui l’a empêché de se rétablir d’une mauvaise grippe qu’il avait contractée.
Né le 29 décembre 1907 à Chinon, il avait fait carrière dans les P.T.T. principalement au Maroc où il avait gravi les différents échelons de sa profession pour devenir receveur principal à Rabat, avant d’être mis, en 1959, à la tête de la recette principale de Versailles.
Engagé dans les F.F.L. le 1er avril 1941, dans le cadre du B.C.R.A. et rattaché, au Maroc, à la mission Palluat, il a contribué efficacement aux opérations ayant consisté à cacher puis faire quitter le pays aux militaires voulant rallier les F.F.L. C’est la suite d’une dénonciation qu’il fut, avec une vingtaine de camarades, arrêté par la police de Vichy, traduit en cour martiale et emprisonné de longs mois.
René Salmon, vice-président de notre section de Seine-et-0ise (maintenant Yvelines) du temps où notre camarade Fauquenot en était le président a, à la mort de ce dernier en 1956, pris la succession et a, depuis, été constamment réélu à cette présidence. Non seulement il a su maintenir l’activité de cette section, mais il l’a considérablement développée.
Il était, en outre, un membre très actif de la section versaillaise d’une association de déportés et internés.
Il laisse le souvenir d’un homme charmant, serviable, affable (il avait même récemment reçu la médaille de la courtoisie) modeste et dévoué; le nombre de services de toute nature qu’il a rendus à des camarades ne se comptait plus et sa disparition laisse un grand vide parmi tous ses nombreux amis.
René Salmon avait reçu, en avril 1946, la médaille de la Résistance (avec rosette) et la croix de la Légion d’honneur lui avait été décernée en avril 1970.

Extrait de la Revue de la France Libre, n° 191, juin-juillet-août 1971.

[/rad_page_widget][/rad_page_container][/rad_page_section]