Georges Blaize

Georges Blaize

Georges Blaize (DR).

Georges Henri Gaudérique BLAIZE
né le 30 avril 1918 à Narbonne (11)

Engagé dans les Forces Aériennes Françaises Libres
Matricule FAFL 31.067
« Disparaît en Mer Méditerranée » le 22 septembre 1941 au large de l’île de Malte

Pilote au 431e Flight de la R.A.F.
« Mort pour la France » à l’âge de 23 ans

1- LA SITUATION AVANT SA DERNIERE MISSION

Georges BLAIZE, âgé de 23 ans, devenu pilote de l’aéronautique navale, est engagé volontaire dans la marine de guerre depuis 1935. Après la signature de l’armistice de 22 juin 1940, il décide de répondre à l’Appel du Général de GAULLE.

En octobre 1940, à Bizerte en Tunisie où il est en poste, il parvient avec une équipe de camarades à subtiliser un hydravion pour rejoindre les anglais sur l’île de Malte où il s’engage directement dans la RAF (Royal Air Force). Plus tard lors d’un transfert sur l’Egypte, il en profite pour s’engager dans les FAFL (Forces Aériennes Françaises Libres).

Après de long mois d’attente en Egypte, il finit par être réclamé par la RAF (Royal Air Force) pour retourner sur l’île de Malte au mois d’août 1941. Son ami Raoul GATIEN sergent-chef mécanicien-volant, avec lequel il s’est évadé en 1940, le rejoint quelques semaines plus tard.

Tous deux vont faire équipe et sont affectés au sein de l’escadrille « 431 Flight » de la RAF installée sur la Base aéronautique navale de Kalafrana à l’extrême sud-ouest de l’île. Leur avion est un hydravion Heinkel 115 de conception allemande récupéré en Norvège par les Anglais au début de la guerre.

Le 22 septembre 1941, Georges BLAIZE, avec son ami Raoul GATIEN, est désigné pour exécuter une mission secrète sur La Sicile. Il devra piloter l’hydravion Heinkel 115 arborant la « croix gammée ».

2- SA DERNIERE MISSION

Lundi 22 septembre 1941, il est 0h05 lorsque l’hydravion Heinkel 115 – BV185 décolle du plan d’eau de la Base aéronautique navale de Kalafrana sur l’île de Malte pour effectuer sa mission secrète au-dessus de la Sicile dans le secteur de la ville de Catane.

Hydravion bimoteur Heinkel 115 (DR).

L’équipage est composé du sergent-chef pilote Georges BLAIZE, du sergent-chef mécanicien Raoul GASTIEN et du sous-lieutenant observateur Reginald G. DRAKE de la Royal Navy (FAA : Fleet Air Arm).

Il semble qu’au cours de leur mission ils aient rencontré des problèmes qui ont obligé le pilote à amerrir au large des côtes siciliennes. L’hydravion n’aurait pas résisté à une mer très agitée qui aurait fini par le faire sombrer corps et bien.

L’absence du retour de leur mission a déclenché dès le lendemain une opération de recherche et sauvetage, qui n’a pas permis de retrouver l’équipage. Seuls quelques débris de l’avion ont été repérés à une trentaine de kilomètres au sud de la Sicile.

Georges BLAIZE, âgé de 23 ans, Reginald George DRAKE, âgé de 26 ans, et Raoul GATIEN, âgé de 21 ans, sont officiellement « portés disparus ».

Leurs corps ne seront jamais retrouvés.

Estimation du lieu du naufrage entre la Sicile et l’île de Malte, à 30km des côtes.

Pour en savoir davantage sur le parcours de Georges Blaize, vous pouvez télécharger sa biographie complète au format PDF.