Robert Basquin

Robert Basquin

Robert Nicolas BASQUIN alias Robert BROWN
né le 1er février 1909 à Cambrai (59)

Engagé dans les Forces Aériennes Françaises Libres
Matricule FAFL 30.907
« Disparaît » le 28 novembre 1942 dans le Lac d’Huron au Canada

Navigateur en formation au Canada à l’Ecole n° 31 A.N.S.
« Mort pour la France » à l’âge de 33 ans

1- LE CONTEXTE AVANT SA DISPARITION

Robert BASQUIN a répondu à l’Appel du général de GAULLE en s’engageant dans les Forces Françaises Libres dès l’été 1940. Il a fait le choix d’intégrer les FAFL (Forces Aériennes Françaises Libres). A cette occasion il a demandé à changer de nom et s’appelle désormais Robert BROWN. Comme d’autres aviateurs français, il a fait le choix de prendre un nom d’emprunt durant la guerre pour espérer éviter des représailles envers leur famille dans le cas où il serait capturé par les allemands.

Robert a suivi en Angleterre les différentes étapes du cycle de la formation du personnel naviguant dans la RAF (Royal Air Force).

En juillet 1942, pour terminer sa formation de « navigateur », il a été envoyé au Canada à l’Ecole n° 31 Air Navigator School (31 A.N.S.) basée à Port-Albert en Ontario. Port-Albert est une ville située au bord du Lac d’HURON à la pointe sud du Canada, proche de la frontière avec les USA.

Le 28 novembre1942, « Robert BROWN » va effectuer un nouveau vol d’entrainement.

Il ne le sait pas… ce sera le dernier.

1- SON DERNIER VOL

Samedi 28 novembre 1942, le sergent-chef Robert BROWN va effectuer un vol de nuit d’entrainement à la navigation à bord de l’avion Avro-Anson N9838. Aux commandes de l’avion le sergent pilote Joseph SHAW. L’équipage est composé également de deux autres aviateurs anglais : William ADDIS et Cecil JAMES.

Avro-Anson Mark I (DR).

L’avion décolle du terrain de la base de Port-Albert au début de la nuit pour effectuer un vol au dessus du Lac d’HURON.

Il est 21h45 lorsque le contact avec l’avion est rompu. Plus aucune nouvelle de l’équipage, ni de l’avion.

Les recherches immédiatement lancées resteront sans succès. Les quatre membres de l’équipage sont finalement déclarés « portés disparus ».

Aucun des corps ne sera retrouvé, seules quelques pièces de l’avion pourront être récupérées sur le lac quelques jours plus tard. Les équipiers qui ont disparus avec Robert BASQUIN étaient des volontaires engagés dans la R.A.F. : Joseph Leslie SHAW âgé de 21 ans, William Henry ADDIS âgé de 20 ans et Cecil Penrose JAMES.

Estimation du lieu de sa disparition dans le Lac Hugon au Canada.

Pour en savoir davantage sur le parcours de Robert Basquin, vous pouvez télécharger sa notice biographique complète au format PDF.