Des militaires refusent la captivité et s’évadent

Des militaires refusent la captivité et s’évadent

Des militaires refusent la captivité et s’évadent

[rad_page_section id=’rpsJMIH7XU7TQEGT214K605OK3ECVVCIPXG’ first=’true’ last=’true’ section_name=’Section’ v_padding_top=’0′ v_padding_bottom=’0′ classes= » visibility=’None’ layout=’Contained’ background_opts= » background_color= » bg_opacity=’100′ background_image= » background_position= » background_cover= » background_repeat= » background_attachment= » background_gradient_dir= » start_gr= » end_gr= » video_url= » video_pos=’middle-pos’ video_fallback= » ov_use=’no’ ov_opacity=’60’ ov_background_color= » ov_background_image= » ov_background_position= » ov_background_cover= » ov_background_repeat= » ov_background_attachment= » ov_use_gradient_dir=’no’ ov_background_gradient_dir= » ov_start_gr= » ov_end_gr= » border_top_width=’0′ border_top_color= » border_top_type= » border_top_opacity= » border_bottom_width=’0′ border_bottom_color= » border_bottom_type= » border_bottom_opacity= » ][rad_page_container id=’rpcF456Y9LDG0TCWEIHPI438BYE6ILY9RVO’ layout=’full’ first=’true’ last=’true’ top=’true’ classes= » visibility=’None’ float=’left’ background_opts= » background_color= » background_opacity= » background_image= » background_position= » background_cover= » background_repeat= » background_attachment= » background_gradient_dir= » start_gr= » end_gr= » border_top_width=’0′ border_top_color= » border_top_type= » border_bottom_width=’0′ border_bottom_color= » border_bottom_type= » use_margin=’no’ margin_top=’50’ margin_bottom=’50’ ][rad_page_widget id=’rpwES5S9WVT4W9I6AL135AW1B7TUIWCQTXJ’ type=’rad_text_widget’ layout=’full’ last=’true’ col_style=’none’ top_image= » image_resize=’default’ height=’300′ auto_width=’yes’ width=’400′ text_title=’ ‘ text_subtitle=’ ‘ rich_key=’text_data’ col_link=’none’ custom_link= » video_link= » image_link= » button_label=’ ‘ visibility=’none’ delay= » icon= » icon_hidden= » icon_margin=’0′ box_hover_color= » title_color= » subtitle_color= » text_color= » link_color= » title_size= » title_w= » subtitle_size= » subtitle_w= » text_size= » tt_margin= » st_margin= » tet_margin= » ]

1 850 000 militaires français sont capturés par les forces allemandes en mai-juin 1940. Sur ce nombre, 225 000 sont libérés ou s’évadent avant leur arrivée en Allemagne et leur immatriculation, selon François Cochet (Les Exclus de la victoire : histoire des prisonniers de guerre, déportés et S.T.O. (1945-1958), Paris, S.P.M., 1992).

Parmi ces évadés, figure le capitaine Philippe de Hauteclocque, fait prisonnier une première fois,le 29 mai, alors qu’il tente de s’échapper de la poche de Lille, encerclée par les Allemands. Ayant affirmé à l’officier allemand qui l’interroge à la mairie de Bohain-en-Vermandois, qu’il a été réformé comme père de famille de 6 enfants, celui-ci le laisse partir. Le 15 juin, il est blessé à la tête lors de la contre-offensive française de Champagne et capturé. Deux jours plus tard, il s’évade de l’hôpital des Sœurs de la Charité d’Avallon.

De même, près de 80 000 parviennent à s’évader des oflags et stalags entre juin 1940 et novembre 1942.

[TÉMOIGNAGE] Un « Russe », « Les « Russes » de la France Libre »Revue de la France Libre, n° 33, décembre 1950

[TÉMOIGNAGE] Colonel de Guillebon, « Leclerc le victorieux », Revue de la France Libre, n° 119, juin 1959 (reproduisant l’ouvrage du colonel de Guillebon Leclerc le victorieux, pp. 27-30).

[TÉMOIGNAGE] Jean Brilhac, « Les Russes », Revue de la France Libre, n° 119, juin 1959.

[TÉMOIGNAGE] Jacques Helft, « Le record du monde de l’évasion battu par un F.F.L. », Revue de la France Libre, n° 136, janvier-février 1962, évadé d’un stalag par Metz, la France, Casablanca, Pointe-à-Pitre et la Dominique (novembre 1940-février 1941).

[TÉMOIGNAGE] X***, « La ténacité de Leclerc et l’épopée de son ralliement », Revue de la France Libre, n° 156 bis, juin 1965.

[TÉMOIGNAGE] René Wormser, « Dans un oflag… », Revue de la France Libre, n° 156 bis, juin 1965.

[TÉMOIGNAGE] Jean-Louis Crémieux-Brilhac, « Le « groupe Billotte » ou l’odyssée des évadés par la Russie août 1940 – septembre 1941″, Revue de la France Libre, n° 163, juillet-août 1966.

 

[/rad_page_widget][/rad_page_container][/rad_page_section]